05 mars 2013

BORIS VIAN L'écume des jours, chapitre LXVI

L'ENTERREMENT DE CHLOE Les porteurs se mirent à courir. Ils tapaient des pieds et les poignées de la boîte noire sonnaient contre les parois. Ils arrivèrent à l’île avant Colin et ses amis et s’engagèrent pesamment dans le petit sentier bas dont deux haies de plantes sombres formaient les côtés. Le sentier décrivait des sinuosités bizarres, aux formes désolées, et le sol était poreux et friable. Il s’élargit un peu. Les feuilles des plantes tournaient au gris léger et les nervures ressortaient en or sur leur chair veloutée. Les... [Lire la suite]
Posté par LeGrizzly à 19:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mars 2013

BORIS VIAN L'écume des jours, chapitre XXII

Allez, encore un extrait ... LA FIN DU MARIAGE   Le Chevêche était parti ; Colin et Chloé, debout dans la sacristoche, recevaient des poignées de main et des injures pour leur porter bonheur. D'autres gens leur donnaient des conseils pour la nuit, un camelot passa en leur proposant des photographies pour s'instruire. Ils commençaient à se sentir très las. La musique jouait toujours et les gens dansaient dans l'église où l'on servait la glace lustrale et des rafraîchissements pieux, avec des petits sandwiches à la morue. Le... [Lire la suite]
Posté par LeGrizzly à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2013

BORIS VIAN L'écume des jours chapitre XI

Nouvel extrait ...   LA SCENE DE PREMIERE RENCONTRE   - Allons, venez ! S'impatientait Isis, je vais vous présenter à des filles charmantes. Il l'attira vers lui par les deux poignets. - Vous avez une robe ravissante ! Lui dit-il. C'était une petite robe toute simple de lainage vert amande avec de gros boutons de céramique dorée et une grille en fer forgé formant l'empiècement du dos. - Vous l'aimez ! Dit Isis. - Elle est très ravissante, dit Colin. Peut-on passer la main à travers les barreaux sans être mordu ? -... [Lire la suite]
Posté par LeGrizzly à 17:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2013

BORIS VIAN L'écume des jours Chapitre I

Je reviens sur ce roman qui m'a déjà occupé pour vous fournir quelques pistes de réflexion sur le chapitre I :   L'INCIPIT Colin terminait sa toilette. Il s'était enveloppé, au sortir du bain, d'une ample serviette de tissu bouclé dont seuls ses jambes et son torse dépassaient. Il prit à l'étagère, de verre, le vaporisateur et pulvérisa l'huile fluide et odorante sur ses cheveux clairs. Son peigne d'ambre divisa la masse soyeuse en longs filets orange pareils aux sillons que le gai laboureur trace à l'aide d'une fourchette... [Lire la suite]
Posté par LeGrizzly à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]